Archéologie

Archéologie et préhistoire- mai 2021

 

Quelle joie cette première sortie post-covid ! Ce mardi 18 mai, nous voilà partis pour le site de l’Abri du Maras en Ardèche et autant dire que la route qui nous y a conduits nous a fait voir les pierres du chemin ! Garrigue, thym en fleurs, romarin, ronces, cades, roches à escalader, genêts …de quoi dérouiller nos articulations !

Nous retrouvons Monsieur Pierre DUMAS et Madame Marie-Hélène MONCEL, chercheuse au CNRS, entourée de ses fouilleurs. Elle nous explique que nous sommes sur un site néandertalien qu’elle fouille depuis 10 ans avec patience et méthode. Nous avons aimé ses images et ses formules, par exemple : « Si on déplace un objet avant de l’avoir référencié, c’est comme si l’on arrachait les pages d’un livre après les avoir lues. » ou encore «  Un site archéologique est un miracle »

En observant les fouilleurs, nous comprenons qu’ils doivent être précis, patients et minutieux. Ils quadrillent leur zone de travail, se servent de truelles, de pinceaux, de cure-dents, de mètres, de règles et leur récompense est de découvrir les objets néandertaliens cachés sous plusieurs mètres d’épaisseur de terre et de limon.

Le jour de notre visite, l’équipe a justement déterré un fragment d’omoplate dont nous avons été les témoins de l’extraction délicate.

Après un repas bien mérité, nous nous sommes dirigés vers le lieu du dolmen que nous avons consolidé pour construire en appui une cabane-forteresse, les garçons à la charpente, les filles à la décoration intérieure ! Avant de rejoindre nos familles, nous avons fait à Saint Martin un détour par le musée des minéraux que Pierrot a bien voulu nous faire visiter.

Cette sortie fut une joie totale dans le bonheur d’être ensemble à l’air pur, de passer un moment avec nos professeurs ailleurs qu’au collège, de rencontrer des personnes passionnées et passionnantes et d’apprendre encore des tas de choses intéressantes. Nous remercions tous les adultes qui se sont occupés de nous avec tant de bienveillance et  notre directrice qui a autorisé cette sortie.

La 6C Option Archéologie, promotion 2020-2021

Rencontre avec l’archéologue Marie-Hélène Moncel – 8 décembre 2020

Ce mardi 8 décembre, les 20 élèves de 6ème de « l’option archéo » du collège Notre-Dame ont eu la chance d’échanger avec l’archéologue Marie-Hélène Moncel, directrice de recherche au CNRS, préhistorienne, rattachée au Museum d’Histoire Naturelle de Paris.

Contactée par leur enseignante, lors de sa venue à St Martin d’Ardèche pour les 3 semaines de fouille annuelle à l’abri du Maras, autour de l’homme de Néandertal, Mme Moncel a été ravie de pouvoir partager sa passion avec les élèves.

En raison de la crise sanitaire, cette première rencontre a eu lieu par visio-conférence. Les élèves ont pu poser leurs nombreuses questions, tout d’abord très générales sur les études menant à l’archéologie, les étapes de la fouille, le devenir des objets ; puis plus spécifiques sur l’homme de Néendertal, sur ses habitudes de vie, sa nourriture, les outils mais aussi les animaux qu’il côtoyait dans notre région.

Marie Hélène Moncel a su transmettre sa passion et ses émotions lors de belles découvertes comme ce plus ancien résidu de corde connu daté de 42 000 ans mettant ainsi à jour la capacité de Néendertal à tisser, à maîtriser les mathématiques et l’évolution des végétaux.

« Nous sommes les premiers à toucher cet objet après l’homme de Néendertal ». De quoi réveiller des passions chez les élèves. Une prochaine rencontre virtuelle est prévue en janvier puis des retrouvailles sont fixées au mois de mai, sur le site de fouille où élèves et professeurs de l’option ont été gentiment invités.

 

Les archéologues en herbe

C’est armés d’une pelle, d’une truelle, d’un seau et d’une balayette que nos vingt sixièmes, passionnés d’archéologie, ont découvert la technique de fouilles sur un site gallo-romain et n’ont pas hésité à mettre les mains dans la terre, mettant ainsi à jour toute sorte d’objets antiques.

Trois jours en immersion totale à Saint Romain en Gal (69) ont permis aux élèves de reproduire les gestes des archéologues (fouilles, comptes rendus, hypothèses…), de visiter le site archéologique, quartier résidentiel de Vienna, présentant l’ingéniosité des Romains, le musée et ses maquettes, ses mosaïques… Le tout sous le regard du « dieu Océan ».

Ils ont aussi eu le privilège d’entrer dans les réserves du musée où sont conservées toutes les pièces non exposées, ainsi que dans l’atelier de restauration de mosaïques. Le tout dans une ambiance joyeuse, dédiée à l’émerveillement et à la curiosité.

De quoi, peut-être, éveiller de futures vocations ?

 

Exposition organisée par les élèves de l’Option Archéologie – 24 janvier 2014

Vendredi 24 janvier, les élèves de l’Option Archéologie ont rassemblé par
invitation leurs parents, leurs professeurs et leur directrice autour de l’exposition qu’ils ont réalisée et préparée pendant plusieurs semaines.

Ils ont ainsi pu, en s’appuyant sur le reportage photographique, expliquer à l’assemblée les lieux où ils ont vécu et développer le travail qu’ils ont accompli à la fouille pendant 3 jours. Ils ont commenté les découvertes concrètes qu’ils ont faites sur le métier d’archéologue. Ils ont lu le déroulement d’une journée type et ont enfin offert et servi une collation aux participants, tous ravis de la joie et de l’investissement de ces enfants.

A tous un grand merci pour votre présence et nos échanges.

Madame Germain, Madame Julliat